Comment savoir si nous serons de bons parents - tete a tete magazine

Comment savoir si nous serons de bons parents ?

Au stade du projet ou sur le point d’arriver, la parentalité est une question récurrente pour bon nombre de couples. « Quels parents serons-nous ? » « Allons-nous assurer ? » « Est-ce que l’on ne va pas totalement se foirer ? » STOP ! Vous allez le découvrir dans cet article, se poser la question est naturel, mais votre réflexion doit être une alliée pas de l’autoflagellation.

Devenir parent : Accueillir le changement

C’est indéniable : Devenir parent est un cap, un changement radical dans une vie. C’est un tourbillon d’émotions bien décrits ici. Les appréhensions qui précèdent la naissance sont donc naturelles. La crainte fait partie du processus et, au risque de vous inquiéter, elle ne
vous lâchera pas de sitôt, même après l’arrivée de votre loupiot !
Vous vous demanderez toujours si vous avez eu la bonne réaction, fait le bon choix, si vous avez pris la bonne décision pour votre bambin. Puisque ces interrogations font partie du quotidien autant apprendre à vivre avec, mais surtout à les apprivoiser.

Le parent parfait : Stop au cliché !

Vous l’avez souvent entendu, reste à vous en convaincre : Il n’existe pas de parents parfaits ! Il faut vous faire à cette idée et accepter les erreurs que vous commettrez. Élever un enfant, ne s’inscrit pas dans un schéma classique. Il ne s’agit pas d’appliquer ce que l’on apprend comme on le fait au travail ou pour tout autre activité. Élever un enfant c’est beaucoup d’amour mais c’est aussi savoir improviser. Car vous serez fatalement confrontés à des situations que vous n’aurez pas anticipées. Dans ces moments, la spontanéité née de la connaissance parfaite de votre bébé, fera de vous, le meilleur des parents pour votre enfant. D’où vient cette spontanéité ? De l’instinct !! C’est l’élément dont vous seul disposez pour l’éducation de votre bébé. C’est la baguette magique qui unit les parents à leurs enfants et qui fait que les choses se passent naturellement.

Comment savoir si nous serons de bons parents

Éviter les copier-coller

La culpabilité est bien connue des parents… C’est un sentiment presque familier ! Ils ne semblent pourtant pas s’y habituer puisqu’ils cherchent toujours un moyen de la contrer. Parmi les méthodes utilisées, le fameux « Copier-Coller ». Et pourtant… Nul besoin de vous inspirer en totalité des conseils que vous recevrez car votre enfant est différent, vous êtes différent ! La meilleure éducation sera celle qui s’inspire de vos valeurs et de la personnalité de votre nouveau-né. Bien sûr, il est toujours bon d’anticiper certains éléments de la parentalité. Certains le font même avec humour et légèreté. L’anticipation permet de se rassurer et d’apaiser le sentiment angoissant qui précède l’arrivée de bébé. Vous pourrez alors compter sur la formidable communauté des parents ! Encore une fois il ne s’agira pas de faire un « Copier-Coller » de l’éducation donnée à un autre mais plutôt de trouver écoute et réconfort auprès de professionnels, d’amis, de
proches… Car comme vous le savez, du dialogue jaillit la lumière !

Garder son âme d’enfant et prendre le temps des petits moments

La parentalité est faite de contraintes et d’une disponibilité qui n’autorise ni congés, ni RTT. C’est du H24, 7/7. Il est donc courant d’avoir la sensation de subir ce nouveau rôle et de s’éloigner par conséquent du plaisir d’être parent. Ces quelques conseils clés pourront vous y aider. Il faut alors enfiler les lunettes de l’enfance et de l’insouciance. Retrouver la légèreté, s’émerveiller des curiosités et de découvertes comme le fait votre bébé. Jouer et profiter pleinement des petits moments simples et innocents qui forment le socle des souvenirs que vos enfants auront plaisir à chérir.