EN COUPLE, FAUT-IL VRAIMENT TOUT SE DIRE?

En couple, faut-il vraiment tout se dire?

Le voici, le voilà ! Tout droit sorti des sujets qui font débat… La transparence absolue en couple est une question qui divise ! Caricaturons grossièrement : Il y a d’un côté les couples dit « fusionnels » et de l’autre les couples dit « indépendants ». Une sorte de guéguerre s’est, depuis longtemps, installée entre ces deux clans. Les couples dit « fusionnels » sont jugés par leurs opposants de couples « gnangnan » tandis que les couples dit « indépendants » sont étiquetés de couples « singuliers ». Quelle histoire ! Fort heureusement, dans la vie, il n’y a rien de tout blanc ou de tout noir seulement des nuances de gris (toute ressemblance avec le livre « Fifty shades of grey » est purement fortuite 😉) Et d’autant plus lorsqu’il s’agit de sentiments. Tout cela est avant tout une question de choix, d’équilibre du couple et de notre rapport à l’intime. Et vous alors ? Quelle est votre team ?

En couple, faut-il vraiment tout se dire?

Les chemins

Lorsque la complicité commence à se développer au sein d’un couple, un choix se profile… Il s’agit alors d’adopter une façon de vivre la dualité. Imaginez … Deux chemins. Chacun d’entre eux, conduit à un jardin. Le premier est un jardin « à la française ». Les allées sont dégagées et offrent une perspective éclairée de l’ensemble des espaces. Les axes symétriques permettent de s’orienter et de percevoir nettement l’intégralité des lieux. On distingue facilement les feuillages et la diversité d’une nature qui n’a rien à cacher. Le second est un jardin « à l’anglaise ». Les sentiers sont ondulés et regorgent de curiosités. On ne peut que soupçonner la mixité végétale et toutes ses singularités.

Cachettes, recoins et découvertes façonnent une nature qui dans toute sa générosité sait aussi se faire discrète. Alors tout dévoiler ou conserver une part d’intimité ? Quel jardin est le plus en accord avec votre personnalité ?

À la croisée des chemins

C’est à la croisée de ces deux voies, que va s’opérer le choix. Il n’y en a pas de bon ou de mauvais. Chaque allée peut séduire par ses attraits. Pour les plus chanceux, la balade se fera naturellement et conjointement. D’autres vont peut-être tergiverser avant d’aller se promener. Quand l’un voudra opter pour l’allée de la clarté, l’autre ressentira le besoin de prendre le chemin du jardin secret. C’est à ce moment que le dialogue est très important. C’est un instant clé où l’on doit privilégier la sincérité. Votre conjoint(e) ne jure que par la transparence et vous êtes plutôt réservé(e) ? Alors apprenez à lui expliquer les raisons de vos silences face à certains sujets. Car l’objectif premier est de rassurer. Votre moitié sera en mesure de comprendre à conditions de bien lui exposer les raisons qui vous poussent à faire le choix de taire ou de partager certaines pensées.

Visite guidée

À la française ou à l’anglaise, profitez d’une petite visite guidée pour mieux apprécier la virée.

Le jardin à la française

Il semble parfaitement sécurisé car empreint de clarté… Mais attention, il regorge lui aussi de son lot de confusions. Dans cet enclos, il faut apprendre à manier l’art et la manière de dialoguer. Car jouer sur l’infinie transparence peut parfois semer le chaos. En effet, au moment de l’échange l’émetteur parle en « Je » mais le récepteur, doté d’interprétation, peut comprendre « Tu » ou encore « Nous ». C’est particulièrement vrai dans les moments fragiles de la relation. Lors de vos élans de clarté ne pensez pas seulement à l’info que vous donnez pensez également à la manière dont elle va être reçue et perçue. Tout partager avec son/sa conjoint(e) présente également un risque lié à la temporalité. Les journées sont ponctuées d’humeurs plus diverses que variées. Ainsi, lorsque vous partagez une pensée, vous espérez une réaction empreinte d’empathie. Un soutien, un conseil, une écoute… Bref, tout ce qui validera la compréhension de votre émotion. Seulement voilà, votre conjoint(e) n’est pas forcément en mesure de vous apporter ce que vous attendez à l’instant T, car soumis(e) à la même circulation d’émotions. En apprenant à gérer vos flots de pensées, vous réduirez les risques de coller la pression à votre moitié et serez plus en accord avec les décisions et les choix que vous ferez.

Le jardin à l’anglaise

Il procure un sentiment de maîtrise et de liberté mais peut nuire à votre couple si vous n’apprenez pas à faire bon usage de vos « secrets ».
En effet, se livrer, se dévoiler, peut s’avérer nécessaire pour faire avancer votre couple. Certains pans de votre histoire méritent d’être partagés à votre bien-aimé(e) car ils peuvent expliquer une position, un trait de caractère et dissiper certains malentendus qui pourraient s’installer dans la relation.
Il est également bon de confier à sa moitié des informations qui pourraient lui être répétées. S’il y a le moindre risque que celles-ci nuisent à l’équilibre de votre couple, mieux vaut passer aux aveux. Vous êtes le/la mieux placé(e) pour gérer la communication de votre image. Vous seul pouvez la justifier et l’expliquer.

En conclusion, j’aimerais partager mon intime conviction. Arpenter les allées d’un jardin à l’anglaise, c’est aussi affirmer votre individualité. C’est à mon sens une notion essentielle du couple. Il est probable que votre relation soit fusionnelle et d’une complémentarité exceptionnelle, mais il est un fait indéniable : vous êtes deux individus distincts. Cette réalité doit nécessairement permettre le « jardin secret ». Rien ne vous empêche de visiter les deux jardins. Chaque moment de votre relation pourra être propice à un environnement ou à un autre. Le tout étant de maintenir constamment le dialogue pour ne pas provoquer l’incompréhension de votre moitié.