fixer des regles en amour bonne ou mauvaise idee

Fixer des règles en amour : Bonne ou mauvaise idée ?

Le sujet contemporain par excellence ! Il fut un temps lointain où la question se posait moins ! Les notions de polyamour, d’infidélité ou de libertinage n’avaient pas leurs places dans l’univers tabou et protégé de la relation.
Cela ne signifie pas qu’elles étaient non pratiquées mais assurément moins revendiquées. Aujourd’hui les codes ont changé et pour les aborder rien de tel qu’un échange à huis clos.

L’instruction

Ne tergiversons pas : Fixer des règles en amour est selon moi une bonne idée et avant que les réfractaires ne s’insurgent, je m’explique.
Alors que certains y voient une nécessité d’autres envisagent ce paramètre comme l’injonction cauchemardesque ! Et pour cause… « Fixer des règles »
nous renvoie illico aux plus vieux souvenirs d’enfance et à la façon dont nous les avons vécus. Nous l’associons automatiquement à l’idée de privations et d’obligations dont on se passerait bien quand la seule envie est de vivre son
couple de manière épanouie.
C’est pour cette raison qu’il n’est pas tant question de fixer des règles mais plutôt d’aborder mutuellement la vision du couple et la manière de le vivre.
Vous me voyez venir ? Une fois encore, la communication est de mise ! Vous ne jurez que par l’amour exclusif ? Il serait bon de vous assurer que votre
partenaire partage la même conception. Et dans le cas contraire. Etes-vous prêt(e) à l’accepter ? Votre concession vous permettra-t-elle de vivre votre relation dans la sérénité et l’épanouissement ?

Lire aussi : L’éternelle question du repas de Noël : « Alors les amours ? »

Les plaidoyers

Aujourd’hui, il existe diverses façons de vivre son couple. Que l’on soit raccord ou non avec ces nouvelles notions, il faut avant tout les partager avec son/sa
bien-aimé(e). Aucune conception du couple n’est à juger, il faut simplement
être suffisamment ouvert d’esprit pour envisager la vision de sa moitié et savoir si on est capable de l’intégrer. Car des visions en parfaite oppositions ne pourront perdurer. Et surtout, VOTRE façon d’aimer n’est pas universelle. Il est donc primordial d’évoquer le sujet en début de relation ; ne pas le faire conduit potentiellement à un sentiment de trahison. Il ne s’agit pas d’imposer votre vision à l’être aimé (très mauvaise idée !!). Il s’agit d’être à l’aise avec vos attentes et d’avoir le courage de les exposer. Ainsi, grâce à un échange constructif vous vous laisserez la possibilité d’envisager la suite de votre relation en toute transparence.

Lire aussi : Comment être sûr d’avoir trouvé la bonne personne pour fonder une famille ?

spray cbd calme et anxiete tete a tete magazine 1

Le verdict

Vos visions divergent et vous arrivez à l’instant fatidique de la décision. Allez-vous renoncer à votre histoire ou vous accommodez de la vision de votre
partenaire ? Et soudain vous vous souvenez de toutes ces fois où vous avez crié haut et fort que JAMAIS on ne vous y prendra… Seulement voilà l’amour fait parfois tomber les barrières de certaines valeurs, même celles que l’on croyait chevillées au corps. La tentation est alors d’imposer sa propre conception. Mais attention, vous avez beau vous aimer d’amour fou, vous ne pouvez attendre de l’autre qu’il soit le reflet parfait de vos aspirations, de vos attentes, de vos besoins. Encore une fois, l’individualité joue un rôle clé ! Aimer l’autre c’est aussi l’accepter dans sa totalité. L’autre erreur serait de se forcer à s’adapter et de souffrir d’une situation que vous auriez accepté à contre cœur. Car il n’est pas non plus question de vous oublier. Renoncer à ce qui vous définit, c’est prendre le risque de moins vous aimer ici encore ce serait très mauvais pour le respect de votre propre individualité. Il s’agit, dans la mesure du possible d’accorder vos violons sans perdre de vue la personne que l’on est et celle que l’on aime.

Lire aussi : Comment faire pour quitter quelqu’un de bien ?