L eternelle question du repas de Noël Alors les amours tete a tete magazine 1

L’éternelle question du repas de Noël : « Alors les amours ? »

Les festivités approchent et avec elles la sempiternelle question du statut amoureux ! C’est une rengaine bien connue des célibataires, un peu comme
une tradition qui se perpétue et à laquelle on ne peut échapper malgré toutes les tentatives d’esquives élaborées au fil des années. Explications et conseils pour un diner de Noël sans justification.

Pourquoi Noël attise les curiosités ?

Qu’on se le dise, votre situation amoureuse intéresse toute la tablée. De la tata indiscrète au papa réservé, ils attendent tous impatiemment votre
écho presque autant que l’ouverture des cadeaux. Il faut dire que le contexte s’y prête…
Noël, c’est le moment des retrouvailles. La pause conviviale après une année agitée où l’on n’a pas forcément pris le temps de se pencher sur l’actualité de notre lignée. Et puis, chacun à sa façon, tente d’alimenter les discussions…
Personne n’a envie d’un repas plongé dans un long silence gêné !

La situation amoureuse : Une question redoutée

On a beau s’y préparer, répondre à cette question reste un exercice
désagréable et redouté !
Et oui… Les fins d’année sonnent souvent comme le temps du bilan.
L’occasion de passer en revue l’année écoulée, ses bons comme ses mauvais moments, mais surtout de lister les accomplissements.
Certains célibataires considèrent leur statut comme un échec, alors devoir le justifier auprès d’une assemblée est fatalement un supplice ! Et ce n’est guère plus agréable pour les solos dont le célibat est un choix.
En effet, ils doivent faire face aux dictats de la société qui prône l’idée du couple comme un objectif à réaliser.

Lire aussi : L’arrivée d’un enfant au sein d’un couple 

L eternelle question du repas de Noël Alors les amours tete a tete magazine

Cette année je fais ce qui me plait !

Puisque la question de vos amours est incontournable autant décider de votre façon de l’aborder.
Que ce soit un choix ou non, c’est de vous dont il est question.
Alors portez-vous le regard bienveillant et aimant qui peut manquer lors de ces soirées de regroupement.
Laissez-vous le choix de répondre ou pas… Il s’agit d’un sujet intime et vous êtes en droit de refuser de l’évoquer. Ayez en tête que l’on ne se permettrait pas de confronter les couples aux indiscrétions que vous subissez. Avez-vous déjà entendu tonton demander à
son rejeton et à sa moitié « Et vous alors ?? Toujours en crise ?? » Puisque la bienséance n’est pas toujours du côté des cœurs esseulés, c’est donc à vous de placer les barrières qui entourent votre intimité. Et n’oubliez pas, un « non » donné aux autres et souvent un « oui » que l’on s’accorde. Et si vous décidez de répondre, alors relevez le menton, redressez les épaules et abordez le sujet avec fierté. L’aisance et la légèreté ont le don de clouer le
bec aux pressions de la société.

Lire aussi : Les applications de rencontres sont-elles toujours plébiscitées par les jeunes ?

Et si on changeait le programme de fin d’année ?

Peut-être est-il temps d’envisager Noël différemment ? Si le repas de famille est devenu une obligation et non un plaisir c’est que le moment est peut-être venu d’aborder les fêtes de fin d’année autrement. Casser les traditions peut être l’occasion de s’autoriser ce que l’on souhaite, de s’écouter, pour clore l’année en beauté et surtout en accord avec vos souhaits. Pourquoi ne pas s’octroyer un voyage en solo ? Suivez le guide et retrouvez des destinations pour voyager seul(e) à Noël. Et pour d’autres idées pour un Noël qui sort de l’ordinaire. Quel que soit votre choix, faites-le en adéquation avec vos aspirations !